CO2

Chez Novedades Agrícolas nous offrons les installations qui fournissent aux cultures intensives la fertilisation carbonique dans les meilleures conditions pour couvrir depuis la situation déficitaire jusqu’à la dose d’enrichissement la plus exigeante.

 
 Systèmes de Dosage de CO2:

A partir de gaz combustibles avec des installations de chauffage avec des générateurs d´air chaud de combustion directe:

Les systèmes de dosage de CO2 avec des générateurs d’air chaud ont normalement un double usage, en les utilisant comme des équipements de chauffage, et comme un système de production de CO2 à partir de la combustion de gaz propane ou gaz naturel.

Cette installation est appropriée pour les cultures sous serres, où l’usage combiné du chauffage et de l’enrichissement carbonique est nécessaire pour les cultures, pour l’amélioration de la qualité de sa production.

 

Dans les installations de chauffage central avec le stockage de la production de chaleur:

Le générateur du système de chauffage s’opère durant la journée avec le double objectif de couvrir la demande de chauffage de la nuit et donc profiter de la production de CO2, sous-produit de la combustion du gaz naturel ou gaz propane. A cet effet un réservoir d’accumulation de chaleur est installé, et un réseau de distribution et de dosage des gaz de combustion couvre la superficie à traiter de la serre.

Cette installation est appropriée pour les cultures sous serres où il existe une demande de chauffage durant la majeur partie du cycle de la culture pour faire face aux températures extérieures basses ou aux climats froids durant la nuit.

 

A partir de gaz liquide pur :

Gaz provenants de différents procédés industriels qui permet la production de CO2 de manière économique. Ils sont liquides, distribués et stockés dans des réservoirs cryogéniques pour l’utiliser comme fertilisants carboniques dans des cultures intensives sous serres.

Cette installation est appropriée pour les cultures intensives sous serres, où la demande de chauffage n’est pas nécessaire pendant la plus grande partie du cycle de la culture, ou bien lorsque l’objectif est de couvrir les niveaux de déficiences à des moments déterminés, soit quand le taux d’aération est limité dans les zones de climat doux, et quand les cultures nécessitent une fertilisation carbonique pour obtenir une amélioration de la qualité finale.